S’organiser dans son travail au collège

par Mme Rousseau

Ces conseils de méthode sont plus particulièrement adaptés à la classe de 6ème mais peuvent être une bonne "piqûre de rappel" pour les autres niveaux…

Ils sont d’ordre général et ne conviennent donc pas seulement au français.

Nouvelles méthodes, nouvelle organisation : le passage en 6ème marque une rupture importante pour vous et l’entrée dans un univers nouveau.

Voici quelques clés pour vous guider vers une adaptation réussie à votre vie de collégien.

1. Ce que l’on attend de vous.

La sixième, c’est l’apprentissage de l’autonomie. La maîtresse n’est plus là pour materner les élèves. Les professeurs donnent parfois des devoirs jusqu’à 15 jours à l’avance, sans concertation d’une matière à l’autre. Dans ces conditions, il est indispensable de savoir s’organiser dans son travail.

2. Appliquer des principes simples et directement utiles.

  • se repérer au collège (les locaux, le personnel),
  • avoir son matériel (bien préparer son sac),
  • bien noter ses devoirs et savoir utiliser son agenda,
  • apprendre à gérer les priorités et à s’avancer dans son travail,
  • bien recopier ce qu’il y a au tableau et tenir correctement ses classeurs, cahiers,
  • savoir lire les énoncés et présenter ses devoirs,
  • comprendre et mieux retenir ses leçons,
  • se concentrer en classe et à la maison quand on fait les devoirs (se ménager de bonnes conditions de travail).

3. Ne pas paniquer ! Rassurez-vous ! Vous avez des capacités : à vous de les exploiter !

Préparer son sac en fonction de son emploi du temps
Le sac se prépare toujours la veille.

Si vous n’avez pas préparé, avec votre professeur principal, votre emploi du temps – matériel, il est utile de prendre ce temps, en remplissant un tableau en 2 exemplaires (semaines A et B) grâce à votre emploi du temps. Chaque case correspond à une matière, chaque matière à du matériel, cahier, manuel, calculatrice… à apporter.

Tous les jours, vous devez avoir dans votre sac :

  • votre carnet de liaison,
  • votre agenda,
  • une pochette avec des copies simples et doubles, des pochettes plastiques, éventuellement du calque et du papier millimétré,
  • un cahier de brouillon,
  • votre trousse complète,
  • une règle, des ciseaux, de la colle (en bâton)…

S’organiser dans son travail

1. Utiliser son agenda

Pour noter vos devoirs, vous devez suivre le déroulement du cours, ne pas être en décalage, demander au professeur de ralentir un peu, d’attendre si vous n’arrivez pas à suivre. Au moment de noter les devoirs, souvent à la fin de l’heure, vous devez réagir au plus vite : prendre votre agenda, l’ouvrir à la bonne page et noter, avant toute chose, la matière concernée, car cela ne sera pas fait par le professeur au tableau. Recopier ensuite scrupuleusement, lisiblement et proprement les devoirs. Si, une fois à la maison, vous vous aperçevez qu’il n’a rien à faire pour le lendemain, ce n’est a priori pas normal ; vous devez alors téléphoner à un camarade fiable pour vérifier si vous ne vous êtes pas trompé. S’il n’y a effectivement aucun exercice à faire, par exemple, il y a toujours une leçon faite dans la journée à apprendre, même si elle n’est pas notée. Vous devez alors reprendre votre emploi du temps, cocher les matières où des leçons ont été copiées et au moins les lire attentivement. Vous pourrez ainsi noter d’éventuelles questions, incompréhensions à soumettre au professeur le lendemain : c’est ainsi que vous pourrez espérer progresser, en étant actif dans vos apprentissages, en allant au devant des problèmes. Il est évident que les difficultés ne doivent pas être avouées le jour de l’évaluation…

Il est recommandé de travailler en équipe de 2 à 4 camarades d’une même classe et habitant à proximité les uns des autres, équipe hétérogène sur le plan scolaire, à la fois pour se communiquer les leçons et devoirs en cas d’absence, et pour réviser des évaluations.

2. S’avancer dans son travail

Des exposés, lectures, devoirs à rendre sont donnés 15 jours à 1 mois à l’avance parfois. Dès que c’est le cas, vous devez vous fixer une ou deux dates – étapes, avec un objectif à atteindre pour ne pas avoir à réaliser un trop important travail en peu de temps. Si vous ne parvenez pas à utiliser ainsi votre agenda, il est souhaitable de vérifier régulièrement (avec un adulte) les semaines à venir.

3. Tenir ses cahiers, classeurs, pour mieux apprendre, faire

Si vous suivez les consignes en classe, que vous rangez au fur et à mesure les documents distribués et que vous écrivez les bonnes choses au bon endroit, les leçons seront plus faciles à apprendre et les exercices plus faciles à faire. Avant de commencer un exercice, il faut d’abord vérifier à quelle leçon il correspond et si vous savez ladite leçon, si vous l’avez comprise. Dans le cas contraire, faire l’exercice ne prend aucun sens. Pour lier un exercice avec une leçon, encore faut-il qu’ils soient bien ordonnés l’un l’autre, selon les consignes données, qui peuvent être différentes selon chaque matière. La plupart du temps, les professeurs détaillent leur façon de faire au début de l’année et vous êtes alors en possession du document correspondant.